Publié par Preuves et Pratiques

AINS, aspirine, PSA et volume prostatique.

Résultats d'une étude incluant
1.277 hommes > 40 ans :

le volume de la prostate n'est pas modifié par l'emploi des AINS.

Par contre, le PSA est significativement plus bas chez les utilisateurs d'aspirine ayant un cancer latent.

 Ainsi, la prise régulière d'aspirine pourrait affecter la détection du cancer de la prostate par le PSA.

Fowke & Coll., Journal of Urology, mai 2009 ; 181 (5) : 2064-2070.

En savoir plus...


NSAID, aspirin and PSA and prostate volume.

Results of a study including 1,277 men > 40 years: prostate volume was not associated with nonsteroidal anti-inflammatory drug use. Prostate specific antigen was significantly lower in aspirin users with latent cancer. Regular intake of aspirin may affect prostate cancer detection.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :