Publié par HAS

Il y a    personnes sur les recommandations ALD de FMC DINAN
cliquez sur les liens
Recommandations  ALD





8    -    DIABETE


6   -    HEPATITE C Chronique


Quelles sont les prochaines ALD qui seront traitées par la HAS ?

Les affections du programme 2005-2006 sont toutes en préparation et seront présentées successivement lors des prochaines séances de la commission ALD avant leur validation finale par le collège.
Le travail sur l’hypertension artérielle sévère est achevé et fera l’objet d’une communication globale de la HAS sur l’ensemble des ALD du champ cardio-vasculaire ; quatre autres ALD en font partie : maladie coronaire
insuffisance cardiaque
artériopathie des membres inférieurs
accident vasculaire cérébral.

Le programme 2006-2007 est déjà engagé et comporte l’élaboration prioritaire de guides concernant
9 maladies rares, en accord avec les préconisations du plan national maladies rares.




Quelle est la méthode mise en œuvre par la HAS pour réaliser les guides médecin et les listes d’actes et de prestations par maladie ?
Une méthode spécifique d’élaboration des « guides médecin » et des « listes d’actes et de prestations » a été mise au point. Elle permet de garantir le fondement scientifique des éléments de ces deux outils, en synthétisant l’ensemble des recommandations professionnelles existantes sur une maladie donnée avec comme objectif d’améliorer la qualité des soins.

Un groupe de travail pluridisciplinaire réalise un consensus sur la maladie traitée et propose un guide et une liste. Les documents sont soumis à des praticiens généralistes, des médecins conseil et des associations de patients afin de recueillir leur avis. Un groupe technique est chargé, quant à lui, d’estimer l’impact économique des critères d’admission en ALD. Enfin, le guide et la liste sont validés par la commission « périmètre des biens et des services remboursables », puis par le Collège de la HAS.

Quels sont les objectifs visés par la HAS au travers de ses recommandations ?
Le travail publié doit permettre de contribuer à l’amélioration de la qualité des soins par la promotion du parcours de soins, de la coordination entre professionnels de santé et du rôle du médecin traitant.
De plus, la HAS souligne qu’une réflexion sur les critères d’admission en ALD est aujourd’hui indispensable et en pose les bases.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :