Publié par Preuves et pratiques

Insuffisance cardiaque et risque de démence. 

Résultats du suivi d'une cohorte de 1.301 sujets (=/> 75 ans), initialement sans démence. En 5 ans 440 d'entre eux ont eu un diagnostic de démence, dont 333 cas d'Alzheimer.

L'insuffisance cardiaque a multiplié le risque de démence par 1,84, dont celui d'Alzheimer par 1,80.

 L'utilisation des antihypertenseurs (dont 83 % étaient des diurétiques) a semblé ramener cette relation à 1,38.

L'addition de l'insuffisance cardiaque et d'une PA diastolique < 70 mm Hg (probablement inductrice d'une ischémie cérébrale neurodégénérative par hypoperfusion) a aggravé le risque (3,07)
.

Chengxuan Qiu & Coll., Archives of Internal Medicine, 8 mai 2006 ; 166 : 1003-1008.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :