Publié par Preuves et Pratiques

La vidéoviolence (par jeux ou films) est-elle néfaste pour la santé ?
Étude en laboratoire incluant 100 jeunes hommes de 18-21 ans sans diplôme, randomisés en 2 groupes :
l'un exposé à un film violent (FV),
l'autre à un film non violent (FNV).

Résultats : par rapport à FNV, FV a entraîné une PA systolique et diastolique élevée ; générateur de symptômes anxieux et dépressifs, il a également induit des attitudes plus permissives en faveur de la consommation d'alcool et de marijuana et plus généralement un comportement socialement non coopératif.
Bien que les jeunes issus de foyers et de communautés violents semblent plus excités physiologiquement par la vidéoviolence, les jeunes de tous les milieux en présentent aussi le risque.


Brady & Coll., Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine, avril 2006 ; 160 : 341-347.
http://archpedi.ama-assn.org/cgi/content/abstract/160/4/341
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :