Publié par Formation Médicale Continue

La commune costarmoricaine cherchait désespérément un médecin.

De son côté, Wolfram Otto était lassé des conditions de travail allemandes.
 La campagne n'est pas une destination de rêve pour les jeunes médecins qui veulent s'installer.

« Nous n'avions plus qu'un seul médecin à Evran depuis juin dernier, confie Marie-Annick-Mauffrais, maire d'Evran.
     Alors pour faire face à la pénurie de médecins généralistes en zone rurale, à Evran (Côtes-d'Armor), la mairie a fait appel à un cabinet chargé du recrutement de médecins à l'étranger, et c'est Wolfmar Otto qui a répondu à l'offre.

« Son arrivée a été un grand soulagement. » « J'aurais plus de temps à accorder à mes patients »

    Le médecin, citoyen allemand, a vu dans cette offre d'emploi une véritable occasion de changer de vie.
 
   « En Allemagne, être médecin est difficile. D'abord à cause du poids de la bureaucratie mais aussi à cause du volume de travail. Il m'est arrivé, certaines journées de devoir faire plus de soixante consultations, seul », raconte-t-il. Il n'a trouvé d'ailleurs aucun repreneur pour son cabinet d'Erlangen.

    Wolfmar Otto aime la France et connaît bien la Bretagne. Ses premiers liens avec notre pays datent de sa jeunesse, lors de voyages organisés par le comité de jumelage de sa commune, Erlangen, jumelée avec Rennes.
    Après des études de médecine, puis d'interprète, qui lui ont permis d'atteindre un excellent niveau de maîtrise de la langue française, il a travaillé comme généraliste puis a même eu son propre cabinet pendant près de 25 ans à Erlangen. « En France, j'aurais plus de temps à accorder à mes patients, et à moi-même », ajoute le médecin allemand.

     Aujourd'hui, il compte bien faire sa place à Evran, et ce dès le 12 janvier. Il a même loué une petite maison dans une ferme non loin de son futur lieu de travail. Sa femme est restée en Allemagne. Elle fera, pendant quelque temps, la navette entre les deux pays.

 Emmanuel SAUSSAYE. Ouest-France
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :