Publié par Preuves & Pratiques

Utilité de la microalbuminurie comme prédicteur de maladie cardiovasculaire chez la femme âgée.

Résultats d'une étude incluant 869 F et 575 H de 40-96 ans (moyenne 71 ans) :

chez les femmes,
mais apparemment
pas chez les hommes,
la
microalbuminurie et le syndrome métabolique
,pris comme marqueurs combinés,
constituent un prédicteur plus puissant de mortalité par maladie cardiovasculaire et/ou coronaire,
que l'un ou l'autre pris comme marqueur isolé.


Jassal & Coll., American Journal of Cardiology, 1er mai 2008 ; 101 : 1275-1230.

-

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :