Publié par APIMED

Article paru dans la revue du praticien -médecine générale du mois de Juin 05.
Publié le : 24/08/05
©2004

Dans le cadre de notre série sur les groupes d'analyse de pratique, nous abordons ici, avec Jean-Yves Hascoet, les Groupes Qualité expérimentés en Bretagne depuis 2001 et qui pourraient être une des approches possibles pour mettre en oeuvre l'Évaluation des pratiques médicales.

Les Groupes Qualité (GQ) sont, comme les Groupes de Pairs (GP) [Rev Prat Med Gen 690 et 692], desgroupes d'analyse de pratique entre pairs.
Une douzaine de médecins, exerçant la même activité, se réunissent régulièrement pour échanger sur leur pratique et la confronter aux données actualisées de la science, à partir de dossiers de malades issus de leur activité quotidienne ; la finalité est l'amélioration de la qualité des soins. Cette approche est le fondement de la démarche des Groupes Qualité et le point commun avec les Groupes de Pairs.
Au-delà, les différences entre GQ et GP sont assez significatives.

OBJECTIFS :
Développés par l'URML et l'URCAM Bretagne, les premiers Groupes Qualité
ont été mis en place en 2001.
Leurs objectifs sont :
— d'engager les médecins à améliorer la qualité des soins en regard des dernières
données de la science et à éviter les dépenses inutiles liées aux prescriptions ;
il s'agit de les responsabiliser ;
— de permettre aux médecins d'une même zone géographique, en se rencontrant régulièrement pour échanger sur leur pratique et les problèmes qu'ils rencontrent, de rompre leur isolement, de développer de nouvelles formes de relations
professionnelles et de se concevoir comme un groupe professionnel à part entière ; cela tend à une meilleure organisation de la profession ;
— et, enfin, de reconnaître concrètement le travail ainsi réalisé par l'indemnisation des séances de Groupes Qualité, le soutien financier des projets de réorganisation professionnelle, et la volonté de faire agréer par la Haute Autorité de santé (HAS) cette démarche comme méthode d'évaluation des pratiques médicales ; il s'agit ainsi de valoriser les médecins.
En 3 mots : responsabiliser, organiser, valoriser.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :