Publié par Formation Médicale Continue

A LIRE DANS LE NUMERO 294



Pioglitazone (Actos°)
Avec ou sans l'insuline, pas de glitazone pour les patients diabétiques

Vildagliptine (Galvus°), vildagliptine + metformine (Eucreas°)
Diabète de type 2 : aussi peu efficace que la sitagliptine
http://www.prescrire.org/bin/pdfs/pdf.php?dir=1&idx=31666

Méthoxy polyéthylène glycol-époétine bêta (Mircera°)
Époétine bêta pégylée : gare aux troubles cardiovasculaires

Énoxaparine (Lovenox°)
Infarctus du myocarde : pas de progrès

Venlafaxine (Effexor LP°)
Troubles paniques : pas mieux qu'un IRS et des effets indésirables en plus
Effets indésirables à type de troubles cardiovasculaires, risque plus élevé de décès en cas de surdose importante

Lidocaïne emplâtre à 5 % (Versatis°)
Douleurs post-zostériennes : une alternative locale
Risque réduit d'effets indésirables à distance (bradycardies, etc.)

Stylo Solostar° pour les insulines glargine et glulisine : pas de progrès

Midodrine (Gutron°) en ville
A administrer à distance du coucher en raison des risques d'hypertension artérielle en position allongée

Les copies du mois
Amiodarone injectable : quand la voie orale est inutilisable
Quinapril + hydrochlorothiazide : privilégier un IEC mieux évalué
Testostérone orale : au cours d'un
Exénatide (Byetta°) commercialisé

Sibutramine et troubles cardiaques : gare aux interactions
Antidépresseurs IRS notamment 

Insuffisance cardiaque et diabète de type 2
Gare aux glitazones

Diabète de type 2 : surmortalité quand l'HbA1c est trop basse
Attention aux critères intermédiaires



Angine aiguë (10 pages)
AINS : un facteur d'aggravation. Patients coronariens : prudence avec les macrolides, préférer l'azithromycine.
http://www.prescrire.org/bin/pdfs/pdf.php?dir=1&idx=27578

Fibrillation auriculaire (8 pages)
Parfois due à un diphosphonate. Attention aux fistules entre oreillette et oesophage après intervention par radiofréquence.
http://www.prescrire.org/bin/pdfs/pdf.php?dir=1&idx=28401

Traitement médical de l'ulcère gastroduodénal (7 pages)
Nicorandil : ulcérations du tube digestif, notamment au niveau de l'intestin.
http://www.prescrire.org/bin/pdfs/pdf.php?dir=1&idx=26564

Le narguilé : un usage croissant à ne pas banaliser

(c)La revue Prescrire
----------------------------------------------------------------------



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :