Publié par Formation Médicale Continue

Sprays d’hygiène et asthme.



Résultats d'une enquête auprès de 3.503 personnes de 10 pays européens :

l'emploi d'un spray nettoyant, une fois/semaine ou plus,
augmente le risque de symptomatologie asthmatique de 49 %.

Ce risque est multiplié par 2,11 pour une utilisation des sprays 4 jours/semaine et plus. Les sprays incriminés sont courants :
nettoyants des vitres,
produits d'entretien des meubles,
désodorisants.

Les agents nettoyants en d'autres formes que spray n'ont pas eu de conséquence sur le risque d'asthme.


Zock & Coll., American Journal of Respiratory and Critical Care 2007 ; 176 : 735-741



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :