Publié par Formation Médicale Continue

Mini-Lettre Prescrire : Cardiologie-Métabolismes n°43. 15 janvier 2008undefined
A LIRE DANS LE NUMERO 291 DE LA REVUE PRESCRIRE




Dasatinib (Sprycel°)
Pour certains cas difficiles d'hémopathies malignes des adultes
Effets indésirables cardiaques. Oedèmes et infiltrats pulmonaires

Carbétocine (Pabal°)
Un analogue synthétique de l'oxytocine, sans avantage évident
Effets indésirables similaires à ceux de l'oxytocine,
dont bouffées vasomotrices, hypertensions artérielles

Célécoxib : toujours là
 hélas !
Effets indésirables cardiovasculaires

Époétines : prix à la baisse, mais pas les risques
Surmortalité dose-dépendante, surcroît de thromboses

Époétine delta : commercialisation effective
Le risque d'ischémie cardiaque semble plus important qu'avec l'époétine alpha


Insuline inhalée : commercialisation
abandonnée
Effets indésirables respiratoires sévères à long terme

Passage en ville de 2 cytotoxiques pour la voie orale : étoposide et idarubicine
Toxicité cardiaque dose-dépendante de l'idarubicine

Benfluorex et retrait d'indication : une demi-mesure lamentable
Confusion, troubles des fonctions cognitives, troubles du comportement


Les copies du mois

Rispéridone comprimés : pas mieux que l'halopéridol
Prises de poids, hyperglycémies, diabètes, accidents vasculaires cérébraux chez les patients atteints de démence

Digidot° remplacé par Digitalis-Antidot°

Diphosphonates :
fibrillations auriculaires

Sildénafil, tadalafil, vardénafil :
surdité subite





Prévention des thromboses veineuses profondes et des embolies pulmonaires (11 pages)

Fondaparinux : des effets indésirables hémorragiques notamment chez les personnes âgées et/ou avec une
insuffisance rénale.
Antivitamine K : attention aux interactions avec diverses spécialités à base de plantes.





Penser  une cause médicamenteuse
Varénicline : infarctus du myocarde. Des infarctus du myocarde ont été imputés à la varénicline, un agoniste nicotinique.

Quand un médicament paraît souhaitable pour le sevrage tabagique, mieux vaut en rester à la nicotine, pour laquelle les données disponibles ne montrent pas d'augmentation du risque cardiovasculaire.







Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :