Publié par Formation Médicale Continue

Les contre indications à la pratique des infiltrations cortisonées relèvent avant tout de règles de bon sens:

- États septiques généraux ou locaux,
 - État septique cutané local ou à distance du siège de l'infiltration, surtout en cas de staphylococcie,
- Tuberculose évolutive ou récente,
- Arthrite septique suspectée ou avérée,
 - Antécédent d'arthrite septique,
- Infection à virus neurotrope,

- Immunodéficience,
 - Diabète (risque septique augmenté et risque de déséquilibre métabolique),

- Allergie ou intolérance avérée ou suspectée aux produits d'infiltration, aux antiseptiques,
- Traitement anticoagulant ou situation d'hypocoagulabilité (traitement aux AVK, insuffisance hépato-cellulaire)
 - Prévision d'une chirurgie prothétique à court terme de l'articulation visée,
 - Grossesse au cours du premier trimestre,

http://collegemglyon.free.fr/infil/nav_mbinf.htm
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :