Publié par FRANCE 3

    Gardes médicales : la grève se poursuit     

La grève des médecins de garde se poursuit la nuit et le week-end.
Les médecins protestent contre l'arrêté préfectoral divisant l'Ille-et-Vilaine en dix secteurs de garde la nuit.


Aller de Paimpont à Tinténiac, à 3 heures du matin, sur des routes de campagne.
 C'est, à titre d’exemple, le déplacement que les médecins de garde du secteur IV de l'Ille-et-Vilaine peuvent être amenés à réaliser depuis que le département a été divisé en dix secteurs la nuit par arrêté préfectoral. La mesure suscite la colère des médecins de garde.

Depuis le 17 novembre dernier, le département compte dix secteurs de garde pour la tranche 0h00 - 8h00, sept en zone rurale, trois en zone urbaine (à Rennes et en périphérie).

 "Cet arrêté de sectorisation est dangereux pour les médecinsobligés de faire 60 ou 70 km, et dangereux pour la population qui doit attendre un médecin pendant une heure ou une heure et demie", souligne Bruno Guillouët, président de l’association de permanence des soins de médecine générale d’Ille-et-Vilaine.
Comme nombre de ses collègues, il est en grève la nuit et le week-end depuis la mi-novembre.

 Les médecins de garde, pourtant, sont tous volontaires pour assurer la permanence des soins de 20h00 à 0h00, heures auxquelles le département est alors divisé en 43 secteurs. Ce découpage leur assure de réaliser de courts déplacements et surtout de rencontrer des patients parfois déjà connus. D’après eux, leur travail en serait d’autant plus efficace. Aussi, pour protester contre l’arrêté préfectoral, ils ont décidé de poursuivre leur grève et déposé hier en préfecture 400 lettres de refus de l'actuel schéma de permanence des soins.

Quentin JOSTE
Publié le 10/12 à 11:02
 


carte des secteurs
http://www.bretagne.pref.gouv.fr/ill_vilaine/RC/RC2/annexe4.PDF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :