Publié par ADOPS 35

Mme MALGORN Bernadette
Préfète de la Région Bretagne et du
Département d’Ille et Vilaine
3 avenue de la Préfecture
35026 RENNES CEDEX 09
Copie à : Madame la Directrice de la DDASS 35
Monsieur le Président CDOM 35
Monsieur le Directeur CHR Rennes
Monsieur le Directeur CPAM 35
 

Rennes, le lundi 28 novembre 2005

Madame la Préfète,
 
Réunis à nouveau en assemblée générale le vendredi 25 novembre 2005, à l'initiative du bureau de l'ADOPS, les médecins généralistes libéraux du département d'Ille et Vilaine ont pris acte de l'arrêté de réquisition préfectorale du 17/11/2005.
 
Plus de la moitié des médecins généralistes libéraux d’Ille et Vilaine étaient présents ou représentés.L’assemblée a décidé à l’unanimité (moins 13 abstentions) :
-     De poursuivre l'arrêt total de la régulation libérale au CRRA de Pontchaillou ; la participation des libéraux à la Permanence des Soins étant un ensemble qui ne peut être morcelé ;
-     De refuser les réquisitions entre minuit et 8h du matin qui entrent en application le lundi 28 novembre.
Le refus des réquisitions en nuit profonde sur les grands secteurs est unanime. Inacceptables par les médecins qui ne sont pas volontaires pour ces horaires, les conditions de la réquisition sont jugées dangereuses par ceux qui le sont encore. Chaque médecin appréciera en conscience la réalité du besoin et sa capacité à le satisfaire lors de la présentation de vos réquisitions.
-     De maintenir l'appel au non-volontariat sur les autres horaires jusqu’à la reprise de négociations.
-     De confier au bureau de l’ADOPS 35 la responsabilité de vous en tenir informée.

L’ADOPS 35 rappelle que les généralistes sont dans une très large majorité prêts à assurer la permanence des Soins chaque fin de semaine et en soirée jusqu’à minuit, sur l’ensemble du territoire. Cette présence pendant les 2/3 du temps de la semaine répond à 98% des demandes de soins. Au-delà il conviendra d’étudier, secteur par secteur, les solutions accessibles.
La contrainte ne peut être le mode « normal » de fonctionnement de la Permanence des Soins. L’ADOPS 35 vous demande donc de reprendre la réflexion sur la période 0-8h afin de trouver une solution viable partout sur le département, y compris là où il n’y a pas de volontaires libéraux.
 
Vous souhaitant bonne réception de la présente, veuillez agréer, Madame la Préfète, l’expression de nos salutations distinguées.
 

Pour l'assemblée des généralistes du département,
Pour le bureau de l'ADOPS 35,
Le Président
Bruno GUILLOUET
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :