Publié par Preuves

Par quels mécanismes l'activité physique réduit-elle le risque des événements cardio-vasculaires ? bandeau__pp.gif

Résultats d'une étude incluant 27.055 femmes :

ce sont les valeurs optimales obtenues par l'activité physique sur
les
biomarqueurs de l'inflammation et de l'hémostase
et
sur la pression artérielle


qui contribuent le plus à diminuer les risques d'événements CV.



Mora & Coll., Circulation, 22 octobre 2007 ; prépublication ligne.


-
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :