Publié par http://www.cotes-darmor.pref.gouv.fr/

  Permanence des soins - rencontre Préfecture et Ordre des Médecins

 Mise à jour le : 09/11/2005
 Le 7 novembre 2005, à l'initiative de la Préfecture, de la DDASS et de l'Ordre départemental des médecins, une réunion de travail consacrée à la permanence des soins s’est tenue dans les locaux de la DDASS.
Cette rencontre avait pour objectif d’aménager l’organisation actuelle de la permanence des soins en prenant en compte :

- la qualité du service de santé apportée à la population costarmoricaine,
- la démographie médicale au sein des différents secteurs,
- l'impact de l'activité de la permanence des soins sur les services des urgences hospitalières et la nécessité de ne pas saturer les dispositifs médicaux d'urgence,
- les textes réglementaires et conventionnels en vigueur,
- la superficie des secteurs afin d'assurer les médecins d'une distance raisonnable pour assurer les visites à domicile et le patient pour se rendre à une consultation.

Lors de cette réunion, des propositions concrètes ont été formulées par la DDASS pour répondre à la demande des médecins libéraux et conserver la qualité du service de santé dans le département. Elles se traduisent par

- le maintien du dispositif actuellement en place pour la période de 20 H à minuit ; à savoir :
- une consultation assurée dans les maisons médicales de garde,
- un effecteur pour assurer les visites à domicile de permanence dans chacun des secteurs

- la conservation, en tout temps et en tous lieux, d’une garde administrative pour faire face aux demandes d'hospitalisation d'office et de certificats de décès,

- l’adaptation, à certaines périodes et dans les secteurs où l'activité est la moins importante, des astreintes de nuit pour la période de 0 h à 8 h du matin,

- La consultation préalable de l'ensemble des médecins de chaque secteur avant de décider de l'organisation la mieux adaptée à chacun d'entre eux,

L’ordre des médecins recueillera, pour le lundi 14 novembre, la position de la majorité des médecins de chaque secteur sur ces propositions.
Un nouveau point de situation sera effectué à cette même date.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :