Publié par Formation Médicale Continue

snemg.jpg

resumé :
Les enseignants de médecine générale qui ont un SASPAS (stagiaire en fin d'études)
à leur cabinet pendant qu'ils sont en formation (intervenants ou participants)
ne seront plus indemnisés par l'OGC en 2008, suivant les nouvelles règles mises en place.
Cela concerne effectivement aussi la FPC.


Vincennes, le 20/09/2007

Chers amis,

    L'obtention d'une revalorisation significative de nos honoraires pédagogiques de Maîtres de Stage Enseignants Cliniciens Ambulatoires (ECA), est le résultat concret de la mobilisation et de l'unité.

    L'annonce de cette revalorisation par un communiqué du Ministère actent la lisibilité et la légitimité des ECA nouvellement acquises; nous devrons toujours les revendiquer sous peine de les voir remettre en cause. C'est le sens majeur de cette revalorisation. Ces acquis sont directement issus du mouvement de l'automne dernier qui portait en germe les avancées d'aujourd'hui et de demain. Jamais, cette revalorisation n'aurait eu lieu sans notre grève et notre rébellion contre un système universitaire qui s'apprêtait à continuer à nous ignorer sans aucun état d'âme.

Pour autant, cette revalorisation ne changera rien au sort immédiat des Généralistes Enseignants ni à celui de la discipline.

C'est pourquoi la revendication ne s'arrête pas pour obtenir des dispositions statutaires qui feront reconnaître la fonction d'Enseignant Clinicien Ambulatoire (ECA) par l'université.

C'est pourquoi la revendication continue concernant la filière universitaire de Médecine Générale (FUMG) et l'installation des chefs de clinique et des titulaires sans lesquels l'avenir de la discipline à l'université ne sera pas possible et sa reconnaissance en tant que spécialité ne sera qu'illusion

C'est pourquoi nous continuerons inlassablement à expliquer la nécessité et à revendiquer la nécessité de structurer le corps des généralistes enseignants avec de nouveaux enseignants associés, la nécessité de former les internes avec un Saspas pour la grande majorité d'entre eux, la nécessité de mettre en place un stage d'externat pour tous les étudiants si les conditions sont réunies.

C'est pourquoi nous lançons aujourd'hui un mouvement pour que l'OGC revienne sur les dispositions scandaleuses qui pénaliseraient l'année prochaine les ECA en les empêchant d'être indemnisés quand les internes exercent dans les cabinets médicaux.


    Aujourd'hui même, en plus des contacts avec les   cabinets ministériels, un nouveau communiqué national est publié, une lettre officielle est adressée aux Ministres de tutelle concernant la filière universitaire.

    Nous avons besoin que ces messages soient relayés dans les facultés, vers les politiques, vers la presse afin de lui donner toujours plus de résonance.

    Nous avons besoin que ces messages soient relayés vers les ECA , tous les enseignants de Médecine Générale et que les adhésions au syndicat traduisent l'élan et la force de la revendication.

    Je vous donne rendez-vous à l'Assemblée Générale organisée en marge de la Wonca le jeudi 18 octobre 2007 à 17h30 au Palais des Congrès à Paris.

    J'espère que nous aurons d'autres nouvelles à communiquer d'ici là. Cela dépend aussi de nous tous.

Amicalement

 

Vincent Renard

 
Syndicat National des Enseignants de Médecine Générale
6bis rue des 2 communes – 94300 Vincennes
Tel: 01 53 66 91 82 - Télécopie: 01 53 66 91 81
snemg@cnge.fr - www.cnge.fr / rubrique SNEMG
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :