Publié par Formation Médicale Continue

RECOMMANDATION AUX PROFESSIONNELS DE SANTE
Vaccins contre la grippe saisonnière : recommandations de prescription et de délivrance
La vaccination anti-grippale constitue la stratégie de prévention de la grippe saisonnière;
 elle a montré son efficacité sur la réduction des complications liées à la grippe.
Les virus de la grippe
se modifiant continuellement, les vaccins mis sur le marché chaque année correspondent aux
souches virales susceptibles de circuler pendant la saison correspondante.
Les vaccins mis au
point pour l’hémisphère nord sont fabriqués de mars à juillet.
La vaccination contre la grippe est
recommandée par le Conseil supérieur d’hygiène publique de France pour les sujets à risque 1 et
pour tous les professionnels en contact régulier et prolongé avec les sujets à risque.
La
vaccination est totalement prise en charge par l’assurance maladie avec exonération du ticket
modérateur pour les personnes de 65 ans et plus et pour les personnes atteintes de certaines
affections de longue durée.

A la mi novembre 2005, la demande de vaccins est plus importante qu’en 2004, ce qui engendre
des difficultés signalées par les pharmaciens. Cette année, 9,3 millions de vaccins sur les 10
millions destinés au circuit officinal ont été vendus au 11 novembre 2005 (au 12 novembre
2004, 8,3 millions avaient été vendus). Il est à noter que 11,2 millions de vaccins ont été mis à
disposition pour le marché français en 2005. Ce chiffre est un peu plus élevé que celui des ventes
totales de vaccins en 2004.

Les fabricants vont mettre à disposition quelques centaines de milliers de doses
supplémentaires de vaccins qui seront disponibles à partir de la semaine prochaine en
officine et dans les établissement de santé .

 A cette occasion, il est rappelé que :
- Le vaccin contre la grippe saisonnière protège contre la grippe saisonnière, mais ne
protège pas de la grippe aviaire à virus influenzae A/H5N1.

- Ces vaccins supplémentaires doivent être destinés en priorité aux personnes à risque,
notamment celles ayant reçu un bon par l’Assurance Maladie ou ayant une prescription
médicale.
Direction Générale de la Santé. Le 16 novembre 2005

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :