Publié par Formation Médicale Continue

Ne pas manquer les informations essentielles publiées dans la revue Prescrire pour la
prise en charge des maladies cardiovasculaires et des dérèglements métaboliques.

A LIRE DANS LE NUMERO 266 DE LA REVUE PRESCRIRE

Acébutolol buvable : 16 ans pour arriver en ville    p. 739

Duxil° Retrait d'AMM posthume !
Des risques de neuropathies périphériques dues à l'almitrine connus depuis longtemps    p. 743

Trastuzumab : gare à la cardiotoxicité     p. 747

Gare aux statines chez les femmes enceintes     p. 748

Nicorandil : des ulcérations anales aussi     p. 749

Aliments enrichis en phytostérols et phytostanols
Petite baisse de la LDL-cholestérolémie, mais aucune évaluation clinique à long terme        p. 763

Autosurveillance glycémique
Décisive sous insuline, éventuellement utile sous antidiabétique oral     p. 769

Place de l'autosurveillance glycémique
Les propositions de la revue Prescrire     p. 773

Examiner les pieds des patients diabétiques
Une mesure simple pour la prévention de lésion ulcérée     p. 775

Pas d'aspirine en prévention cardiovasculaire primaire chez les femmes
Pas plus que chez les hommes à faible risque cardiovasculaire     p. 776

Idées-Forces Prescrire (IFP)
Pour intégrer facilement à la pratique les  données-clés tirées de la revue Prescrire
Bronchopneumopathie chronique obstructive
Pour télécharger le texte complet :
http://www.prescrire.org/bin/pdfs/pdf.php?dir=1&idx=25686

L'agence française des produits de santé est-elle avant tout au service des patients, ou au service des firmes pharmaceutiques ?    p. 793

Prévention du RAA : quelle stratégie dans les pays démunis ?
Quand l'incidence du RAA et des valvulopathies rhumatismales est élevée, l'injection de benzathine benzylpénicilline est de mise     p. 796
Pour télécharger le texte complet :
http://www.prescrire.org/bin/pdfs/pdf.php?dir=1&idx=25682

Take it easy
Exercise n° 111 : Triple-agent therapy with metformin, a sulphonylurea and a glitazone inadequately assessed     p. 799

--------------------------------------------------------------------
RAPPEL : LE BILAN THERAPEUTIQUE 2004 EST EN LIGNE

Mieux prendre en charge
Améliorer les performances de l'angioplastie. Le principal risque immédiat de l'angioplastie coronaire est la survenue d'un infarctus du myocarde par thrombose ou dissection coronaire.
Les resténoses surviennent en général dans les 6 mois : dans 40 % des cas après angioplastie sans endoprothèse systématique ; dans environ 27 % des cas après angioplastie avec endoprothèse.
Les resténoses sont le plus souvent asymptomatiques.

La prévention des complications cardiaques initiales de l'angioplastie repose sur l'injection d'héparine lors de l'angioplastie, associée à un ou plusieurs antiagrégants plaquettaires débutés avant l'angioplastie, en particulier l'aspirine.
Pour réduire le risque de nouvel accident cardiovasculaire, le traitement par antiagrégant est à poursuivre, associé à une statine si la LDL-cholestérolémie dépasse 2,4 mmol/l (0,90 g/l).

Les endoprothèses coronaires sont des treillis métalliques, mis en place lors de l'angioplastie. La pose d'endoprothèse réduit le recours à la chirurgie en cas de complication immédiate de l'angioplastie. La pose systématique d'endoprothèse au cours des angioplasties réduit le risque de resténose, bénéfice établi principalement pour les patients diabétiques et pour certaines lésions à risque élevé de resténose.
Le risque de resténose à 6 mois est plus faible avec des prothèses comportant du sirolimus ou du paclitaxel que pour les autres endoprothèses, sans que pour autant on connaisse leurs effets à long terme sur la gêne et sur les risques d'infarctus et de décès.
On ne connaît pas la balance bénéfices-risques du dépistage des resténoses latentes.
http://www.prescrire.org/autoformation/bilan/partie02.php

--------------------------------------------------------------------
ET AUSSI

Leaders d'opinion : coûteux, mais rentables pour les firmes pharmaceutiques    p. 777

Europe et médicament
Médicaments pédiatriques : règlement européen en partie amélioré, mais des manques importants    p. 781

--------------------------------------------------------------------
CONTRIBUER A PRECISER LES OBJECTIFS DES SYNTHESES MISES EN CHANTIER PAR LA
REDACTION

Obésité chez les adultes : maigrir sans médicament et sans chirurgie
Quelles mesures non médicamenteuses permettent d'obtenir et de maintenir une réduction pondérale ?
http://www.prescrire.org/bin/avis/index.php?ID=333

--------------------------------------------------------------------
AU SOMMAIRE DU PROCHAIN NUMERO

éplérénone après infarctus récent avec insuffisance cardiaque
IPP après hémorragie ulcéreuse sous aspirine en prévention cardiovasculaire
Pioglitazone en prévention cardiovasculaire secondaire
Essais cliniques : de nouvelles règles pour la protection des personnes
Supplément Eviter l'évitable : tirer parti des erreurs pour mieux soigner

Prochaine Mini-Lettre le 15 décembre 2005

(c)La revue Prescrire
----------------------------------------------------------------------
Modifier ou annuler votre (vos) inscription(s) aux Mini-Lettres Prescrire :
http://www.prescrire.org/bin/minil/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :