Publié par Formation Médicale Continue

L’épilation "définitive" à la barre du tribunal
ouest_france.gif

Le syndicat national des dermatologues est excédé à force de voir fleurir, dans les instituts de beauté, des appareils proposant des épilations par lampe flash.

A tel point qu’il a lancé une trentaine de procédure, en France, pour "usage illégal de la médecine".

Cet après-midi (08/08/07 NDLR) , une gérante comparaissait pour avoir, dans ses deux centres de Nantes et de La Roche-sur-Yon, épilé ainsi plus de 4000 personnes.

Elle a tenté de prouver sa bonne foi, notamment parce que ces machines sont vendues par des distributeurs indiquant qu’il n’y a aucun souci, et que deux syndicats départementaux de dermatologues ne lui avaient adressé aucune mise en garde sur ce sujet lorsqu’elle les avait contactés.

Elle a finalement été relaxée........................

NDLR  :  Pourquoi un dermatologue ???
..laissé à  l'appréciation de chacun .....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :