Publié par Revue Médecine - FDA

medecine_revue.jpgHépatites sous télithromycine (Ketek®)

Médecine. Volume 3, Numéro 4, Avril 2007, Thérapeutiques
DOI : 10.1684/med.2007.0107
Auteur(s) : Michel Gerson , Hôpital Monod, Le Havre - mgerson@ch-havre.fr .
Mots-clés : hépatite médicamenteuse, statine, rupture tendineuse, hypoglycémie médicamenteuse


ARTICLE
En décembre dernier, la Food and Drug Administration américaine a organisé une réunion ayant pour but de réévaluer le rapport bénéfice/risque de la télithromycine, notamment en raison de l'hépatoxicité de cet antibiotique proche des macrolides [1].

Sur une centaine de cas d'atteintes hépatiques rapportées, 53 cas bien documentés ont fait l'objet d'une analyse détaillée [2]. Ils sont caractérisés par une survenue rapide et par l'association fréquente d'une fièvre et d'arthralgies et la possibilité d'atteintes graves (5 décès, 2 transplantations). Quelques signes inhabituels ont été notés dans certains cas : ascite, rhabdomyolyse, éosinophilie.

Douze cas d'insuffisance hépatique aiguë ont fait l'objet d'une analyse à part [3]. Le délai de survenue est très court (médiane 4 jours) et un cas a suivi la première prise. Les patients atteints étaient auparavant en bonne santé, avec peu de cofacteurs d'atteinte hépatique.

Trois cas ont fait l'objet d'une publication [4] : ces trois patients ��gés de 46, 51 et 26 ans, auparavant en parfaite santé ont présenté, quelques jours après le début d'un traitement par télithromycine, un ictère et des pertubations majeures du bilan hépatique. Un patient a guéri, le deuxième a bénéficié d'une transplantation et le troisième est décédé. Ces deux derniers patients présentaient une nécrose hépatique massive.

La télithromycine s'ajoute ainsi àla liste déjàlongue des antibiotiques hépatotoxiques, responsable d'environ un tiers des atteintes hépatiques médicamenteus
es ; citons l'association amoxicilline-acide clavulanique, la flucloxacilline et la nitrofurantoïne.

La FDA s'est également intéressé àtrois autres effets indésirables de la télithromycine [5] :

­ les troubles de la vision, àtype de vision trouble et de diplopie ; ils surviennent dans les heures suivant la première prise et disparaissent rapidement sans séquelle ;
­ les syncopes : elles sont habituellement attribuées àun malaise vagal ; mais un cas de torsade de pointes a été documenté ;
­ l'aggravation d'une myasthénie pouvant conduire àune hospitalisation (15 cas) ou au décès (4 cas).

L'ensemble de ces données a conduit la FDA àmodifier le 12 février les mentions légales de la télithromycine et àsupprimer deux indications pour lesquelles le rapport bénéfice/risque a été jugé défavorable : les sinusites aiguës et les poussées aiguës de bronchite chronique. La télithromycine n'est plus indiquée aux ��tats-Unis que dans les pneumopathies de l'adulte dues à certains germes.

En attendant une décision de l'agence européenne du médicament (EMEA), il nous paraît prudent de prendre en compte ces préconisations de la FDA.

Références
Anti-Infective Drugs Advisory Committee. Joint Meeeting of the Anti-Infective Drugs Advisory Committee with Drug Safety and Risk Management Advisory Committee. December 14-15, 2006 www.fda.gov/ohrms/dockets/ac/cder06.html#AntiInfective
Lee WM. Clinical assesment of liver toxicity due to telithromycin (Ketek®). Anti-Infective Drugs Advisory Committee. Joint Meeeting of the Anti-Infective Drugs Advisory Committee with Drug Safety and Risk Management Advisory Committee. December 14-15, 2006.
Brunker A. Telithromycin-associated hepatoxicity. Anti-Infective Drugs Advisory Committee. Joint Meeeting of the Anti-Infective Drugs Advisory Committee with Drug Safety and Risk Management Advisory Committee. December 14-15, 2006.
Clay KD, Hanson JS, Pope SD et al. Brief communication : severe hepatoxicity of telithromycin : three case reports and literature review. Ann Intern Med. 2006;144:415-20.
Wassel R. Telithromycin safety update. Anti-Infective Drugs Advisory Committee. Joint Meeeting of the Anti-Infective Drugs Advisory Committee with Drug Safety and Risk Management Advisory Committee. December 14-15, 2006.
Notes :

L'ensemble des débats et des diapositives concernant ce dossier peut être consulté sur le site de la FDA. Saluons ce bel exemple de transparence.

L'EMEA a publié le 27 janvier 2006 sur son site (www.emea.eu.int) un communiqué de presse annonçant un réexamen de l'ensemble des données. En France, les indications de la télithromycine restent plus larges qu'aux Etats-Unis mais viennent de faire l'objet d'une réévaluation de l'Afssaps, nous en reparlerons.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :