Publié par Preuves & Pratiques

 

bandeau__pp.gif

Consommation d'alcool et troubles respiratoires du sommeil.

 

Résultats d'une étude polysomnographique incluant 775 hommes et 645 femmes :

comparativement aux hommes qui consomment peu d'alcool, ceux qui en consomment plus ont,

pour chaque verre/jour en plus,

un risque augmenté de 25 % de troubles respiratoires bénins ou plus graves du sommeil.

Les femmes résisteraient peut-être mieux à ce risque que les hommes.

Il leur est cependant conseillé, comme aux hommes, d'éviter l'alcool aux heures les plus proches du coucher .

 

 


Peppard & Coll., Journal of Clinical Sleep Medicine, 15 avril 2007 ; 3 (3) : 247-334.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :