Publié par Preuves & Pratiques

Indice de masse corporelle et origine ethnique .

Évaluation des risques cardiométaboliques attribués à l'IMC
chez 1.078 sujets de 4 origines ethniques (Asie du sud, Chine, Aborigènes, Européens).

Résultats : pour une valeur donnée d'IMC des niveaux élevés de glycémie et de facteurs de risque liés aux lipides ont plus de probabilité de survenir chez des habitants de l'Asie du sud, des chinois et des aborigènes que chez des européens ;

et des niveaux élevés de facteurs de risque liés à la pression artérielle ont plus de probabilité de se présenter chez des chinois que chez des européens.

Notre point de définition habituel de l'obésité pourrait être abaissé d'environ 6 kg/m² chez certains groupes non européens.
bandeau__pp.gif

Razak & Coll., Cirulation, 9 avril 2007 ; prépublication en ligne.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :