Publié par Preuves et Pratiques

Hystérectomie par voie vaginale et miction, étude française ? bandeau__pp.gif

117 patientes ayant subi une hystérectomie vaginale pour ménorragie
et 116 témoins ayant été traitées par thermocoagulation endométriale

ont été interrogées sur d'éventuels symptômes urinaires de novo et suivies pendant 4 ans.

Résultats :
la prévalence des symptômes urinaires, notamment de l'urgence mictionnelle et de l'hyperexcitabilité vésicale a été identique dans les 2 groupes.


de Tayrac & Coll., European Journal of Obstetrics & Gynecology and Reproductive Biology, février 2007 ; 130 (2) : 258-261.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :