Publié par Formation Médicale Continue

Dans une vaste étude sur plus de 5000 sujets, la pravastatine a réduit de 28% la mortalité cardiovasculaire par rapport au placebo chez des sujets ayant LDL-cholestérol élevé mais sans maladie cardiovasculaire avérée.

"Conclusions-

Les présentes analyses fournissent de nouvelles données probantes solides sur les avantages à court et à long terme de l'abaissement de la LDL-C pour la prévention primaire des maladies cardiovasculaires chez les personnes dont l'élévation primaire de la LDL-C est de ±190 mg/dL.


"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :