Publié par Formation Médicale Continue

          Depuis le mois de janvier 2017, la France, comme de nombreux pays au niveau international, est confrontée à des tensions d’approvisionnement de vaccins contre l’hépatite B destinés aux adultes.

 

           La Direction générale de la Santé, et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ont pu obtenir la mise en place de solutions alternatives permettant de garantir l’approvisionnement pour les mois à venir et permettre aux personnes qui le nécessitent de se faire vacciner.

 

            Le circuit d’approvisionnement des vaccins monovalents contre l’hépatite B pour les adultes a été ajusté.

Ces vaccins sont désormais disponibles uniquement dans les pharmacies à usage intérieur (PUI) des établissements de santé et pourront être rétrocédés aux patients ambulatoires.

         La liste des PUI pouvant délivrer le vaccin contre l’hépatite B est disponible sur le site internet de votre Agence régionale de santé.

 

        Dans son avis du 14 février 2017, publié le 2 mars sur http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=594, le HCSP a, par ailleurs, défini les populations prioritaires à vacciner contre l’hépatite B. Ces populations devront bénéficier en priorité d’une prescription pour retirer leur vaccin dans les pharmacies hospitalières autorisées à la rétrocession.

 

          Dans le cadre de la vaccination obligatoire en milieu professionnel, le HCSP a par ailleurs proposé des mesures susceptibles d’économiser des doses de vaccins.

 

         Afin de faciliter l’appropriation de ces recommandations transitoires, une liste synthétique des publics prioritaires est accessible sur : http://social-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/tensions-d-approvisionnement-en-vaccins-contre-l-hepatite-b

 

Le HCSP rappelle qu’il ne recommande pas l’utilisation de 2 doses de vaccin Engerix B 10 pour vacciner les adultes.

 

La Direction générale de la Santé rappelle que les mesures complémentaires de protection individuelle (port du préservatif…) et professionnelles (mesures d’hygiène, gants, vêtements de protection…) doivent être renforcées pour permettre d’éviter la transmission du virus de l’hépatite B.

 

Source : DGS / Mission de l'information et de la communication / Département des urgences sanitaires

Tensions d’approvisionnement de vaccins contre l’hépatite B destinés aux adultes.
Tensions d’approvisionnement de vaccins contre l’hépatite B destinés aux adultes.