Publié par Formation Médicale Continue

Qu’est-ce qu’un bon médecin ?

Problématique :

      Le but déontologique de tout médecin enseignant est de promouvoir la formation de « bons docteurs ». Intuitivement, ces qualités sont nombreuses. Certaines se confondent avec celles d’un « bon être humain ». Quelles sont les qualités requises pour être un bon médecin?

Méthodes :

    Synthèse méthodique de la littérature par interrogation de la base Medline et BDSP à l’aide des mots-clés « Good doctor » or « Good physician ».

Inclusion des études réalisées dans un contexte général de soins, publiées en anglais, français ou espagnol. Exclusion des réflexions personnelles.

Résultats :

   Sur les 168 articles initiaux, sélection de 10 pour analyse. La population étudiée a comporté entre 103 et 1488 personnes.

Cinq points de vue différents ont été envisagés :

celui des patients,

des médecins,

des médecins enseignants,

des étudiants en médecine et

du personnel paramédical.

      Le nombre de qualités attribuées à un « bon médecin » a varié entre 7 et 756.

Ces qualités ont été classées selon 3 catégories :

les compétences médicales,

les compétences relationnelles dans la relation avec le patient et

dans la relation avec les collègues et les valeurs morales/éthiques.

Discussion et conclusion :

   Ces qualités font partie des responsabilités inhérentes à la profession.

La charte sur le professionnalisme médical définit le professionnalisme médical comme la base d’un contrat social entre les médecins et la société.

   Le médecin enseignant se doit d’appréhender ces notions en tenant compte de la complexité de leur application pour pouvoir les transmettre à ses étudiants.

Qu’est-ce qu’un bon médecin ?
Qu’est-ce qu’un bon médecin ?