Publié par Formation Médicale Continue

 Vaccination des personnes âgées

          Selon les projections démographiques, la part des 60 ans ou plus dans la population française devrait significativement augmenter jusqu'en 2035 passant de 21,7 % à 31 %.

         Les plus de 75 ans, qui constituaient 8,9 % de la population en 2007, représenteront 16,2 % de la population en 2060.

          Quant aux plus de 85 ans, leur nombre passera de 1,3 à 5,4 millions, soit quatre fois plus qu’aujourd’hui.

 

          Le risque infectieux et plus encore le risque d’infections graves augmente avec l’âge. Les personnes âgées fragiles ou dépendantes sont non seulement plus à risque de contracter une infection que les personnes âgées vigoureuses, mais aussi plus à risque de présenter des complications graves en cas d’infection.

          Ces éléments justifient de mettre à disposition des professionnels de santé un document pratique spécifiquement dédié à la vaccination des personnes âgées qui a pour principaux objectifs :

 

de faire la synthèse des données épidémiologiques et immunologiques disponibles à ce jour concernant cette population ;

 

  •   de rappeler les recommandations vaccinales qui existent pour les personnes âgées non seulement en routine mais également dans des contextes particuliers (voyages, entrée en institution, existence de co-morbidités...);

  •  

  •   de faire des propositions de communication pour améliorer la couverture vaccinale chez les personnes âgées, de leur entourage et des professionnels de santé qui les prennent en charge.

 

Points forts

Pour augmenter l’acceptabilité et la couverture vaccinale chez les sujets âgés, il est proposé :

 

  •   de faciliter la mise à disposition des vaccins au plus près des personnes âgées (à domicile) et d’inciter les médecins traitants à vacciner les seniors lors des visites à domicile ;

  •  

  •   de systématiser la mise à jour du statut vaccinal chez le sujet âgé, de façon précoce sans attendre que les réponses immunes ne soient effondrées. Cette mise à jour pourrait avoir lieu lors du repérage de la fragilité, recommandé par la HAS de manière opportuniste à partir de l'âge de 75 ans.

  •  

     

    Les nouveaux vaccins pour lesquels il existe un besoin important chez les sujets âgés sont :
  • un vaccin pneumococcique qui ne soit pas dépendant des génotypes ; 
  • un vaccin grippal avec une immunogénicité accrue chez la personne âgée ; il n’est pas normal que le vaccin grippe à fortes doses qui a montré une immunogénicité et une protection accrue chez la personne âgée ne soit pas disponible en France ; 
  • un vaccin zona plus performant et plus efficace chez la personne très âgée ; 
  • un vaccin contre les infections à Norovirus.

Vaccination des personnes âgées - SOURCE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :