Publié par Formation Médicale Continue

SASPAS : moins de stress et davantage d’assurance dans la maîtrise des compétences professionnelles

Internes en SASPAS : moins de stress et davantage d’assurance dans la maîtrise des compétences professionnelles

 

Résumé :

Introduction.

Depuis la création du SASPAS en 2004, son intérêt dans la formation des internes de médecine générale emporte la conviction des enseignants de la discipline.

Dans la littérature, ses qualités pédagogiques ont été peu étudiées.

Le ressenti global des étudiants semble positif.

Un effet protecteur du SASPAS contre le burn out a été observé comparativement aux stages hospitaliers.

 

Objectif.

Décrire, en fonction du stage, le stress perçu par les internes et leur assurance professionnelle ressentie dans les compétences du médecin généraliste, en début et fin de dernier stage.

 

Méthode.

Un questionnaire en ligne a été adressé aux 133 internes en sixième semestre de deux facultés en mai et octobre 2014.

Leur stress a été mesuré avec l’échelle de stress perçu de Cohen à dix items (PSS10). Pour l’auto-évaluation de leur assurance professionnelle, un questionnaire spécifique de quinze compétences a été construit à partir des références disciplinaires.

 

Résultats.

Après les deux envois, 34 questionnaires étaient complets et 32 ont été analysés. L’âge moyen était de 28 ans et 73 % étaient des femmes.

La moitié des répondants était en SASPAS. Entre le début et la fin du stage, le stress perçu diminuait chez les internes en SASPAS (-0,93/10 ; p < 0,01), mais pas dans l’autre groupe (-0,16/10 ; p = 0,45).

En SASPAS, leur assurance a augmenté significativement pour sept des quinze compétences.

Au cours des autres stages (non-SASPAS), les étudiants rapportaient une diminution significative pour six compétences du médecin généraliste, sans augmentation.

En fin de stage, les internes du groupe SASPAS rapportaient dix compétences perçues significativement plus élevées.

 

Conclusion.

Cette étude apporte des éléments d’intérêt en faveur du SASPAS pour la formation initiale des internes de médecine générale.

Une réflexion sur la formation et les conditions en stages hospitaliers est maintenant nécessaire.

 

 

Source

Auteurs : Hurtaud A, Rouillon F, Loriot M, Fritsch JP.

exercer 2015;120:182-90.

Rubrique: Enseignement

N° 120 - Pages 182 à 190

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :