Publié par Formation Médicale Continue

Rédigé et validé depuis le mois de janvier, le calendrier vaccinal 2015 vient d’être publié.

 

Phénomène exceptionnel, il ne présente pas de nouvelle recommandation en population générale.

 

          Le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) ne suggère que « quelques points de détail », pour reprendre l’expression du Pr Daniel Floret, directeur du comité technique des vaccinations au HCSP, concernant la conduite à tenir dans des situations particulières, face aux infections invasives à méningocoque ou en cas de coqueluche.

 

Information en début de semaine

       Le calendrier ne tient pas compte de l’actuelle pénurie en certains vaccins, notamment les vaccins tétravalents et quintavalents contenant la valence coqueluche, et le vaccin BCG.

  

        En attendant un réapprovisionnement des stocks de vaccins coquelucheux, le HCSP recommande le recours au vaccin hexavalent Infanrix Hexa, qui protège également contre l’hépatite B.

 

        Concernant le BCG, la pénurie de vaccins devrait durer encore quelques mois, d’après le laboratoire Sanofi-Pasteur, fournisseur national exclusif. En attendant, les centres de Protection maternelle et infantile (PMI) disposent de doses de secours pour les populations les plus à risques : les nouveau-nés, les enfants n’ayant encore jamais été vaccinés ou ceux à risque accru de contracter la tuberculose.

 

          En début de semaine prochaine, l’Institut de veille sanitaire (InVS) et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) enverront un courrier aux praticiens pour les informer du détail du calendrier 2015.

SOURCE

http://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2015/03/27/le-calendrier-vaccinal-inchange-est-arrive_748116?ecmp=NL_derniereheure_20150327&nlToken=L5azIWgn3KMOylOgTsOOzrY6zNrV-sCtpegZaSiHCkPF40JXHMepzgd2BJhlaMFpXRjpcwAXEkJUIAIA#utm_source=qdm&utm_medium=newsletter&utm_term=&utm_content=20150327&utm_campaign=NL_derniereheure

 

Calendrier vaccinal 2015 ..........."inchangé"
Calendrier vaccinal 2015 ..........."inchangé"

Qu’est-ce que ça veut dire « être à jour » ?
« Être à jour » c’est avoir reçu les vaccins recommandés en fonction de son âge et avec le bon nombre d’injections pour être protégé.

Si mes vaccins ne sont pas « à jour » ?

Il n’est pas nécessaire de tout recommencer, il suffit de reprendre la vaccination au stade où elle a été interrompue.
On parle de « rattrapage ».

BCG (Tuberculose)
La vaccination contre la tuberculose est recommandée dès la naissance et jusqu’à l’âge de 15ans chez certains enfants exposés à un risque élevé de
tuberculose.


Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite
Les rappels de l’adulte sont désormais recommandés à âges fixes soit 25, 45, 65 ans et ensuite tous les dix ans.


Coqueluche
Le rappel de la coqueluche se fait à 25 ans. Les futurs parents sont particulièrement concernés, car la vaccination protège les nourrissons de
moins de 3mois que l’on ne peut pas encore vacciner en totalité ; la vaccination sera à nouveau recommandée à l’entourage des nourrissons à l’occasion d’une nouvelle grossesse, si le dernier rappel coqueluche date de plus de 10 ans.


Hépatite B
La vaccination des nourrissons débute à l’âge de 2mois. Si la vaccination n’a pas été effectuée au cours de la première année de vie, elle peut être réalisée jusqu’à 15 ans inclus.

À partir de 16 ans, elle est recommandée uniquement chez les personnes exposées au risque d’hépatite B.

 

Pneumocoque
La vaccination des nourrissons débute à l’âge de 2 mois. Au-delà de 24 mois, cette vaccination est recommandée dans des situations particulières.


Méningocoque C
La vaccination est recommandée aux enfants âgés de 12 mois avec un rattrapage jusqu’à l’âge de 24 ans inclus.


Rougeole-Oreillons-Rubéole
La vaccination est recommandée pour tous les enfants à l’âge de 12 mois avec une deuxième dose entre 16 et 18 mois.

Pour les personnes nées à partir de 1980, être à jour signifie avoir eu deux
doses du vaccin.


Papillomavirus humain (HPV)
La vaccination est recommandée chez les jeunes filles âgées de 11 à 14 ans avec un rattrapage jusqu’à 19 ans révolus.


Grippe
La vaccination est recommandée chaque année pour les personnes à risque y compris les enfants à partir de 6 mois, les femmes enceintes et pour toutes les personnes âgées de 65 ans et plus.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :